Mercredi 22 janvier, 2020

Paris et Istanbul : Double première internationale de l’Orchestre d’Euskadi en 2020

Paris et Istanbul : Double première internationale de l’Orchestre d’Euskadi en 2020

Après la tournée réalisée en décembre 2018 en Autriche et en Allemagne, l’Orchestre Symphonique d’Euskadi continue de travailler sur son rayonnement international. Il se rend maintenant dans deux villes auxquelles il ne s’était pas rendu jusqu'à présent : le 25 janvier au Théâtre des Champs-Élysées de Paris et le 9 mars à la Salle de Concerts Cemal Reşit Rey d’Istanbul.

Comme il l’avait fait lors de sa tournée précédente avec la Symphonie nº 4 de Mahler, l’Orchestre d’Euskadi présentera ses références avec deux grandes œuvres de compositeurs universels, ce qui donne une bonne idée de la solidité d’une formation musicale et exige une bonne forme et préparation. L’Orchestre fera une première représentation à Paris avec Le Chant de la Terre (Das Lied von der Erde) de Gustav Mahler. Cette œuvre sera pendant ces journées interprétée pour la première fois par l’Orchestre aux concerts de la Saison Symphonique et se poursuivra au Théâtre des Champs-Élysées. L’autre grande œuvre avec laquelle l’Orchestre fera sa première représentation à Istanbul est la Neuvième symphonie d’Anton Bruckner, également présentée pendant ces journées par l’Orchestre sur les scènes basques.

 

 

Paris :

 

Ces dernières années, Robert Treviño a souvent été associé au nom de Gustav Mahler et est reconnu dans le monde entier comme un éminent mahlérien. Pour ses débuts face à des orchestres comme le London Symphony, le Tonhalle-Orchester Zürich ou le Münchner Philharmoniker, il a choisi la musique de Mahler. Il l’a également fait pour sa première tournée officielle avec l’Orchestre d’Euskadi en décembre 2018, par les villes autrichiennes de Linz et Bregenz et la ville allemande de Munich, et Mahler sera à nouveau sur le devant de la scène lors de la première de l’Orchestre Symphonique d’Euskadi au Théâtre des Champs-Élysées de Paris le 25 de ce même mois. Le Chant de la Terre, composé au cours d'une des périodes les plus douloureuses de la vie du compositeur, réunit six chansons qui célèbrent les joies de la vie et réfléchissent sur la perte et la mort. Deux interprètes mahlériens de premier plan, donneront voix à leurs versets :  la mezzo-soprano Jennifer Johnston, qui a chanté les parties solistes de ses symphonies avec des orchestres tels que celui de Cleveland ou l’Orchestre philarmonique de Vienne ; et Corby Welch, un Heldentenor très demandé dans les théâtres allemands pour interpréter des opéras de Wagner.

Aux côtés de Mahler, l’Orchestre ouvrira le concert avec Maurice Ravel, dans un clin d’œil à ses origines basques et françaises, et le fera avec deux œuvres garantes d'une grande imagination en termes de timbre et de couleurs orchestrales : Rapsodie espagnole et La Valse.

 

Théâtre des Champs-Élysées :

 

Le Théâtre des Champs-Élysées est l’une des scènes les plus élégantes de Paris. Depuis sa création en 1913, il a été une référence dans le domaine de la musique classique et épicentre de la musique parisienne. Le Théâtre s’est distingué par la présence, pendant plus de cent ans, des figures les plus prestigieuses de l'histoire de la musique, de l’opéra et de la danse, et a été le siège de l’Orchestre National de Paris.

Parmi la vaste programmation proposée par ce théâtre, l’Orchestre Symphonique d’Euskadi se présentera au cycle correspondant à « Orchestres invités » et partagera l’affiche avec de grandes formations symphoniques de renommée internationale. Cette scène a récemment été occupée par des formations symphoniques comme l’Orchestre de Saint-Pétersbourg avec Yuri Temirkanov et l’Orchestre National de France avec Emmanuel Krivine. Après sa première représentation à Paris, il passera le témoin à l’Orchestre philarmonique de Vienne dirigé par Andris Nelsons et au Philharmonia Orchestra avec Esa-Pekka Salonen.

 

Paris, Théâtre des Champs-Élysées, 25 janvier, 20h00

Jennifer Johnston, mezzo-soprano
Corby Welch, ténor
Orquesta Sinfónica de Euskadi
Robert Treviño,
chef d'orchestre

Maurice Ravel : Rapsodie espagnole [16’] / La Valse [12’]
Gustav Mahler : Le Chant de la Terre [63’]

 

 

 

Istanbul :

 

La ville d’Istanbul propose une grande activité culturelle avec une programmation prestigieuse à laquelle se rendent d’importants orchestres du monde entier. Le 9 mars, l’Orchestre d’Euskadi montera sur la scène de la CRR pour interpréter ce qu'il considère comme le chef-d’œuvre d’Anton Bruckner, sa Neuvième symphonie, ainsi que le Concert pour violon nº 1 de Max Bruch en première partie avec Alena Baeva comme soliste invitée. Pour Robert Treviño, en plus de poursuivre sa vocation consistant à être ambassadeur culturel, « l’Orchestre d’Euskadi doit être connu pour sa grande capacité et son niveau d’interprétation, et nous pouvons le faire avec des œuvres de cette exigence ». La date demandée par Istanbul empêche Robert Treviño de diriger cet concert. Par conséquent, ce sera Hans Graf qui prendra la baguette par défaut. L’autrichien a été directeur titulaire de l’Orchestre d’Euskadi à la fin des années 90, et est revenu dans l’orchestre à plusieurs reprises en qualité de directeur invité. Il s'agit d'un directeur connu dans le monde entier et très brucknérien. Voilà pourquoi il bénéficie de toute la confiance de Treviño pour lui passer le témoin à cette première à Istanbul.

 

Salle Cemal Reşit Rey (CRR) :

 

La Salle de Concerts Cemal Reşit Rey est l’une des principales salles de concerts du pays et la première conçue pour la musique classique. Elle porte le nom du compositeur turc Cemal Reşit Rey, également chef d'orchestre et fondateur de l’Orchestre Symphonique d’Istanbul. Elle a été inaugurée en mars 1989. Durant ces 30 années, elle a reçu des compagnies du monde entier, abrite la programmation classique, de jazz et de danse de la ville, et accueille les représentations de la CRR Symphony Orchestra, CRR Turkish Music Ensemble et CRR Jazz Orchestra.

 

Istanbul, CRR, 9 mars

Alena Baeva, violon
Orquesta Sinfónica de Euskadi
Hans Graf, chef d’orchestre

Max Bruch : Concert n° 1 pour violon et orchestre [24’]
Anton Bruckner : Symphonie n° 9 [63’]

Prochains événements

Concerts & Billetterie août

1 Sa
2 Di
3 Lu
4 Ma
5 Me
6 Je
7 Ve
8 Sa
9 Di
10 Lu
11 Ma
11 août, 2020 Mardi, 20:30 h.
Autres activités Festival de Santander: Basque National Orchestra + Semyon Bychkov Semyon Bychkov Santander
Festival de Santander: Basque National Orchestra + Semyon Bychkov
12 Me
13 Je
14 Ve
15 Sa
15 août, 2020 Samedi, 20:00 h.
Autres activités Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Robert Trevino + Xabier Anduaga Robert Treviño Donostia / San Sebastián
Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Robert Trevino + Xabier Anduaga
16 Di
17 Lu
18 Ma
19 Me
19 août, 2020 Mercredi, 20:00 h.
Autres activités Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Juanjo Mena + Asier Polo Juanjo Mena Donostia / San Sebastián Acheter des billets
Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Juanjo Mena + Asier Polo
20 Je
21 Ve
22 Sa
23 Di
24 Lu
25 Ma
26 Me
27 Je
28 Ve
29 Sa
30 Di
31 Lu