Jeudi 17 juin, 2021

Saison 21-22: Optimisme, découverte et bonne musique

Saison 21-22: Optimisme, découverte et bonne musique
La récupération des artistes et des œuvres programmées il y a un an, la découverte de beaucoup de musique et de qualité et la réaffirmation de notre rôle important au sein de la société basque sont les axes principaux de la nouvelle Saison de concerts.  
 
Pour satisfaire cet objectif, nous verrons défiler dans nos auditoriums des personnalités renommées telles que Pinchas Steinberg, Pinchas Zukerman, Pietari Inkinen, Mei-Ann Chen, Varvara, Yulianna Avdeeva et Dmitri Makhtin. Nous recevrons de grands artistes de notre région tels qu’Ainhoa Arteta, Asier Polo, l'Orphéon de Saint-Sébastien et l'Orphéon de Pampelune.

Nous continuerons de miser sur la création basque et nous présenterons en avant-première des œuvres de Pascal Gaigne, Joël Mérah et Teresa Catalán. Ces deux dernières créations ont été commandées par l'orchestre dans le cadre du projet Elkano : Mundubira musika bidelagun, qui arrivera à sa destination finale à l'automne 2022. 

Parmi les moments importants de la nouvelle Saison, soulignons son démarrage avec un festival Brahms, la présence de grandes œuvres symphoniques telles que le Requiem de Brahms et la Symphonie nº2 de Mahler, pour parler de notre résurrection collective, ainsi que la découverte pour notre public d'auteurs comme Zhou et Dutilleux. 

La Saison 21/22 indique un plus grand optimisme. Cependant, prenant le retour à la normale avec un certain calme, les deux premiers programmes sont prévus avec une capacité maximale de 600 places, avec l'espoir qu'elle puisse être augmentée par la suite. 

 

 

Programmation de la saison symphonique

 

Un temps d'espoir et d'amélioration s'ouvre à nous. Notre objectif est désormais de retrouver optimisme, confiance et de retourner dans nos salles de concert l'esprit serein. Nous sortons d'une Saison difficile dans laquelle nous avons multiplié notre activité et transformé nos concerts en sessions marathon pour toucher l'ensemble de notre public. Nous avons offert un total de 131 concerts, dont 98 de la Saison Symphonique (habituellement 50 concerts symphoniques). Nous avons programmé beaucoup de musique symphonique et proposé tout un répertoire pour un orchestre un peu plus petit, en raison de l'obligation de maintenir les distances de sécurité également sur scène. Et nous avons réussi. Il est maintenant temps de parler d'optimisme et de bonne programmation.

La Saison Symphonique 2021/2022 de Basque National Orchestra commencera le 27 septembre à Pampelune et prendra fin le 8 juin 2022 à Bilbao. Dans les deux premiers programmes nous continuerons de doubler les sessions, comme nous l'avons fait lors de la Saison 20/21 : dans le premier programme, intitulé Brahms Fest, nous proposerons un total de 10 concerts en dix jours dans les quatre capitales habituelles ; dans le second, Tchaikovsky, des sessions doubles ont été programmées le même après-midi dans chaque ville. À partir du troisième programme, la prévision est de retrouver une plus grande normalité en ce qui concerne la capacité.

 

 

 

Lignes générales : entre optimisme, découverte et long parcours

 

Nous avons voulu mettre l'accent sur l'optimisme que supposent des exemples tels que le grand symphonisme de Brahms, à travers l'interprétation de toutes ses symphonies. Mais encore Beethoven et Berlioz avec la Symphonie nº7 et la Symphonie Fantastique respectivement. Un autre axe important de cette Saison est l'idée de la découverte que représentent pour le grand public, d'une part, des auteurs tels que l'américain Zhou et le français Dutilleux et, d'autre part, les premières d'œuvres liées au projet Elkano : Mundubira musika bidelagun (Joël Mérah et Teresa Catalán) et la pandémie (Pascal Gaigne).

Le long parcours fait référence au travail que Robert Trevino a accompli depuis son arrivée dans l'orchestre. Et à titre d'exemple Mahler, dont la Symphonie nº1 a déjà été jouée en première devant l'orchestre. Mahler nous accompagne depuis lors. Et arrive désormais son œuvre maîtresse, la Symphonie nº2, « Résurrection », une œuvre prévue pour la Saison 19/20 qui n'a pu être réalisée en raison de la pandémie et qui est récupérée dans celle-ci pour symboliser la renaissance et la résurgence de nos vies, telle que l'image de la nouvelle Saison évoque à travers une rose.

 

 

Brahms Fest pour commencer

 

Dans la continuité du marathon de symphonies de Schubert avec qui la saison 20/21 a débuté, l'orchestre reprendra la formule et présentera le Brahms Fest. Toutes les symphonies du compositeur allemand, son Concerto pour violon et violoncelle et les Concertos pour piano nº1 et nº2 seront interprétés de manière partagée en 10 concerts du programme inaugural que l'orchestre proposera dans les quatre villes de son abonnement. Robert Trevino à la baguette, trois solistes et l'orchestre lui-même façonneront ce festival qui fera le tour du pays dans un nouveau défi musical.

 

 

Robert Trevino dans la Saison

 

Le chef titulaire de l’orchestre abordera six des onze programmes de la Saison. Après l'ouverture du spécial Brahms Fest, il proposera un programme original avec la harpe de Xavier de Maistre comme protagoniste et la Symphonie nº10 d'un des compagnons de voyage de Trevino, Chostakovitch. Elle sera suivie en février d'un programme américain qui s'articulera entre le Bernstein le plus connu et la découverte de Zhou. Dans la dernière ligne droite arrivera la Symphonie nº2 de Mahler, intitulée « Résurrection », et dont l'interprétation prend désormais plus de sens que jamais. Robert Trevino embarquera sur la traversée d’Elkano en mai : Mundubira musika bidelagun avec la première de La victoria vacía de Teresa Catalán, récemment récompensée par le Prix Prince de Viana. Ce programme accueillera également l'une des découvertes de la Saison avec la Symphonie nº1 de Dutilleux. Trevino serrera les rangs autour de Wagner, Elgar et Bartok, à cette occasion avec Pinchas Zukerman et l'une des œuvres qui a accompagné sa carrière, le Concerto pour alto.

 

 

Premières et nouveau répertoire

 

Le projet Elkano : Mundubira musika bidelagun (qui commémore le 500e anniversaire du premier tour du monde) est une autre initiative de long parcours qui poursuit sa traversée et se terminera à l'automne 2022. Cette saison, Joël Mérah avec Jakinduriaren usaina et Teresa Catalán avec La victoria vacía prendront le témoin des premiers compositeurs de ce voyage, Mikel Chamizo et Mikel Urquiza.

Aux deux œuvres du projet Elkano s'ajoute la première d’Urrutiko arimak et Urruneko azalak de Pascal Gaigne.

Par ailleurs, trois œuvres seront interprétées par l'orchestre pour la première fois et seront également une grande découverte pour le public : le Concerto pour harpe de Ginastera, le Concerto pour orchestre de Zhou et la Symphonie nº1 de Dutilleux.

 

 

Directeurs, solistes et chœurs

 

L'orchestre recevra à nouveau une bonne poignée d'artistes dans sa programmation, mais il convient de noter qu'il abordera de nouveau trois programmes seul, sans solistes invités, ce qui lui donnera un grand rôle d'interprétation.

DIRECTEURS/DIRECTRICES : Robert Trevino continuera d'avoir une grande présence avec six programmes et partagera le podium avec la directrice Mei-Ann Chen, Pinchas Steinberg et Georg Mark, récupérés de la Saison 19/20, ainsi que Pietari Inkinen, qui fera sa première à la tête de l'orchestre et Jaume Santonja, chef associé de l'orchestre.

SOLISTES : dans cette section, nous recevrons pour la première fois les pianistes Yulianna Avdeeva et Varvara, programmées pour la Saison 19/20, Tom Borrow (piano) et Alexey Stadler (violoncelle). Des grands comme Dmitri Makhtin (violon), Pinchas Zukerman (alto) et Xavier de Maistre (harpe) répèteront, ainsi que, et avec un enthousiasme particulier, Asier Polo (violoncelle). Dans les voix nous ouvrons un chapitre avec la soprano Ainhoa Arteta, suivie de Michael Nagy (baryton), Sarah Fox (soprano) et Justina Gringyte (mezzo-soprano).

CHOEURS : deux grandes œuvres symphoniques et chorales sortiront en mars et mai. Pour le Requiem allemand de Brahms, nous recevrons l'Orphéon de Pampelune. D'autre part, l’œuvre maîtresse de Mahler, la Symphonie nº2, « Résurrection » sera dirigée dans la partie chorale par l’Orphéon de Saint-Sébastien.

 

 

Autres activités de l'orchestre

 

Automne discographique et de cinéma

 

Parallèlement à son importante activité de concert, l'orchestre est également immergé dans un projet d'enregistrements avec des styles et des objectifs très différents. Toutes les productions ont un label de qualité et ont pour but de les positionner dans des environnements différents et avec un grand intérêt documentaire.

 

COMPOSITEURS AMÉRICAINS : la publication, après Ravel, du deuxième enregistrement discographique réalisé avec Robert Trevino est prévue à l’automne. Il s'agit d'un disque centré sur la production symphonique de compositeurs américains peu reconnus. Ce dernier est déjà enregistré et sa sortie internationale est prévue début octobre avec le label Ondine, une maison de disques finlandaise avec laquelle Trevino a un accord d'enregistrements pour les prochaines années.

KALAKAN : cette nouvelle collaboration avec le groupe d’Iparralde a été enregistrée en mai. Elle est actuellement éditée par la maison de disques Elkar et le résultat final sera présenté lors des concerts prévus fin octobre et début novembre, sous le signe du cycle crossover que l'orchestre mène depuis des années sous le nom de KlasikAt. Cette union sera la continuation de tous ces projets que l'orchestre partage avec des auteur/es basques tels que Izaro, Huntza, Zea Mays, Dr. Deseo ou Ken Zazpi.

GUTIZIA : c'est le titre d'un autre projet discographique centré sur l'univers symphonique du txistu et mené par Garikoitz Mendizabal. Gutizia est un recueil d'œuvres écrites pour txistu, réunies de manière exceptionnelle en 80 minutes de musique et son résultat sera également prêt pour l'automne sous le label Orpheus.

BANDES SONORES : l'orchestre a produit de nombreuses bandes sonores de la main de Fernando Velázquez, telles que Patria, Hil Kanpaiak, la série Innocent et le film mexicain Poderoso Victoria. L'enregistrement à Miramon de la musique du film Maixabel, réalisé par Icíar Bollaín, qui est écrit et sera réalisé par Alberto Iglesias, s’y ajoutera dans les prochains jours

LIDE TA IXIDOR : il s'agit de l'enregistrement d'un conte lyrique pour enfants avec la musique de Santos Inchausti. La récupération de cette œuvre fait partie du projet Euskal Opera de la Société chorale de Bilbao, qui vise à éditer la partition et à enregistrer les opéras en basque commandés par cette Société au début du XXe siècle. Cet opéra pour enfants sera enregistré à Bilbao avec l'incorporation du chœur d'enfants et du chœur mixte de la SCB.

RAVEL : il est essentiel à ce stade de se référer au CD publié début avril avec les œuvres symphoniques les plus représentatives du catalogue de Ravel. Cet enregistrement, qui porte également la facture finlandaise du label Ondine, est désormais devenu le meilleur passeport international pour Basque National Orchestra. Il trouve un écho important dans de nombreux endroits du monde, du Japon et de l'Australie aux États-Unis en passant par l'Europe, et reçoit de très bonnes critiques de la part des médias spécialisés les plus prestigieux (Gramophone, France Musique, BBC Music Magazine, Diapason...). La lecture musicale du côté le plus basque du compositeur a permis à Trevino et à l'orchestre d'offrir dans cet enregistrement un nouveau regard sur l'œuvre de Ravel et, par conséquent, de la rendre très attractive sur la scène internationale.

 

 

Projets partagés

 

L'orchestre maintiendra son engagement avec la Saison ABAO Bilbao Opéra, Musika-Música de Bilbao et le gala prix Frontières de la connaissance de la Fondation BBVA. Du fait de la pandémie, elle ne participera toujours pas au Festival de Saint-Sébastien avec son désormais traditionnel concert de bandes originales de films au Vélodrome, mais elle interviendra à la Quinzaine musicale de Saint-Sébastien et à Musikaste.

Les cycles Matinées de Miramon et la Salle de Musique de l'Orchestre auront lieu un an de plus et seront présentées plus tard.

 

 

Mécénat

Les restrictions actuelles de capacité nous empêchent de faire de nouveaux abonnements, mais nous pouvons prendre des réservations qui seront mises sur liste d'attente. Dans la mesure où la capacité autorisée augmenterait, nous pourrions admettre de nouveaux abonné/es. Ces réservations peuvent se faire sur le site Web de l’Orchestre (euskadikoorkestra.eus) et par téléphone (+34 943 01 32 32).

Comme pour la Saison que nous sommes en train de terminer, la vente de billets à l'unité s'ouvrira à l'approche des concerts et dès qu'il y aura des disponibilités. Il a été décidé de maintenir les prix des abonnements et des billets.

 

 

Mécénat

 

Partant de la conviction d'être un instrument culturel extrêmement nécessaire au sein de la société, Basque National Orchestra a activé un nouvel outil de connexion avec le public à travers le mécénat. Cela permettra aux personnes qui souhaitent contribuer au développement du projet culturel de ce pays de pouvoir le faire grâce à leurs contributions.

Le mécénat est présenté comme un outil d'avenir nécessaire et complémentaire aux politiques de subventions des administrations publiques et est appelé à s'imposer comme un moyen de contribution et de développement de la culture et de la société. Les contributions à l'orchestre dans toutes ses modalités vous permettront de bénéficier d'une déduction fiscale.

 

 

Remerciements

Enfin, l'orchestre tient à remercier l'importante collaboration et le soutien de toutes les entités qui participent au développement de ses différentes activités : ses abonné/es et le public en général, les sponsors et les entités collaboratrices, les agents culturels, les médias, etc., qui rendent possible l’activité de Basque National Orchestra.

Prochains événements

Concerts & Billetterie août

1 Di
2 Lu
3 Ma
4 Me
5 Je
6 Ve
7 Sa
8 Di
9 Lu
10 Ma
11 Me
12 Je
13 Ve
14 Sa
15 Di
16 Lu
17 Ma
18 Me
19 Je
20 Ve
21 Sa
21 août, 2021 Samedi, 19:30 h.
Autres activités Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Orfeón Donostiarra Victor Pablo Pérez Donostia / San Sebastián Acheter des billets
Quinzaine Musicale: Basque National Orchestra + Orfeón Donostiarra
22 Di
23 Lu
24 Ma
25 Me
26 Je
27 Ve
28 Sa
29 Di
30 Lu
31 Ma