Vendredi 09 Février, 2024

Salzbourg fascinée par le « Boléro » du Basque National Orchestra

Le Basque National Orchestra au Grosses Festspielhaus, Salzbourg (7 février 2024). © SKV / ebihara photography
Le Basque National Orchestra au Grosses Festspielhaus, Salzbourg (7 février 2024). © SKV / ebihara photography

Le « Boléro » de Ravel constituait l'un des grands attraits de la présence de « Basque National Orchestra » de la saison dans la ville de Salzbourg, et les attentes étaient grandes, mais il était difficile d'imaginer une réponse aussi écrasante de la part du public, qui a pratiquement rempli la salle lors de ses deux concerts jusqu'à présent donnés dans la ville.

Aujourd'hui marque la fin de cette tournée autrichienne très réussie de l'orchestre avec un troisième et dernier rendez-vous à Salzbourg, qui affiche également complet.

Après un premier concert au Brucknerhaus de Linz et deux autres au Grosses Festspielhaus de Salzbourg, le Basque National Orchestra conclura aujourd'hui une tournée très réussie en Autriche avec un dernier concert dans la grande salle de la ville natale de Mozart.

Le succès s’est pressenti dès le premier jour à Salzbourg avec le Concerto pour harpe de Reinhold Glière entre les mains magiques du soliste français Xavier de Maistre et la Dixième Symphonie de Dmitri Chostakovitch. Hier, 8 février, le triomphe fut remarquable lorsque le Basque National Orchestra et son chef d’orchestre Robert Treviño se sont tournés vers Ravel comme point culminant du programme. Les deux derniers enregistrements dédiés au compositeur de Ziburu ont rencontré un grand succès dans le monde entier. Le secret : avoir présenté Ravel avec une approche unique, celle de son côté le plus basque. Après la première suite de Carmen de Bizet et un magistral Concerto pour harpe d'Alberto Ginastera interprété par Maistre dans la première partie du concert, le Basque National Orchestra et Treviño ont fait résonner au Grosses Festspielhaus de Salzbourg l'Alborada del gracioso, la Rapsodie espagnole et la Pavane pour une infante défunte pour finalement jouer le célèbre et universel Boléro. Ici, l'orchestre a donné le meilleur de lui-même, répondant aux caprices de Ravel, en sachant incorporer les différentes familles d'instruments dans le crescendo marqué par la partition.

Une immense ovation a retenti dans toute la salle pendant de longues minutes, pour le bonheur du programmateur, Thomas Heissbauer, qui n'a pas hésité à souligner que « la réponse de ce public si sélect n'est pas habituelle » et confirmait en même temps « l'importance et l'intérêt de faire venir dans la ville d'autres cultures et orchestres moins connus qui témoignent du grand niveau musical qu'ils ont et qui en font de grands ambassadeurs de leurs pays ». Le vice-conseiller à la culture du Gouvernement Basque, Andoni Iturbe, présent aux deux premiers concerts à Salzbourg, s'exprimait dans ce sens : « Je suis très fier d'être basque et que vous représentiez l'Euskadi » a-t-il dit à tout l'orchestre lors de sa répétition dans l'après-midi. « C'est très émouvant, vous êtes de grands ambassadeurs de la culture ». 

Robert Treviño et Oriol Roch ont reçu les félicitations du public, qui a également manifesté de l'intérêt pour l’Amorosa des Dix mélodies basques de Jesús Guridi, que l'orchestre a interprétée en bis, avec la Danse hongroise n°5 de Brahms et l'Intermède de La Boda de Luis Alonso de Gerónimo Giménez.

 

 

À Linz, au bord du Danube

 

Le Brucknerhaus de Linz a accueilli le mardi 6 février le concert qui marqua le début de la tournée autrichienne. Linz est la ville d’origine de Bruckner. Elle bénéficie d'une grande tradition musicale. Sa salle possède une des meilleures acoustiques d'Europe et, au bord du Danube, un large éventail de pièces de Ravel y a été présenté, ainsi que le Concerto pour harpe de Ginastera, de nouveau interprété par le grand harpiste français Xavier de Maistre, un compagnon de programme exceptionnel durant toute la tournée.

Austria 2024. Concert 1/4, Brucknerhaus Linz

 

 

À Salzbourg, avec l’autorisation de Mozart

 

Aujourd'hui, le Basque National Orchestra reprendra le programme à Salzbourg, avec le Boléro de Ravel comme pièce maîtresse. Il clôturera avec cela une nouvelle tournée internationale exigeante de haut niveau, à nouveau validée par ses musiciens, qui sont arrivés dans cette ville avec le respect nécessaire pour se produire dans l'un des lieux les plus importants de la musique classique. Il est indéniable que Salzbourg cumule un ensemble de superlatifs qui en font l'une des villes les plus renommées au monde en termes artistiques et culturels. Elle est le berceau de Wolfgang Amadeus Mozart, l'un des musiciens les plus influents et éminents de l'histoire, et accueille l'un des festivals de musique classique les plus fréquentés et les plus importants au monde. Ce festival se déroule dans une salle de concert, le Grosses Festspielhaus (Grand Palais des Festivals), construite sur l'impressionnant versant de la colline Mönchsberg et dotée d'une immense scène qui, avec ses 100 mètres de largeur, est l'une des plus grandes au monde. La ville renforce son prestige avec sa désignation comme Patrimoine Culturel de l’Humanité.

Austria 2024. Concert 2/4, Grosses Festspielhaus Salzburg

 

 

Et un arbre basque dans les forêts autrichiennes

 

La salle Grosses Festspielhaus possède une capacité de 2 200 personnes. Avec les trois concerts, plus de six mille personnes auront écouté le Basque National Orchestra lors de cette visite à Salzbourg (environ sept mille personnes si l'on ajoute le public de Linz). Un tiers provient de la ville elle-même, un tiers de la région et le dernier tiers d'Allemagne, pays voisin qui n'hésite pas à se déplacer pour assister aux concerts proposés par Salzbourg. Les billets ont été vendus à un prix allant jusqu'à 99 €.

Il est intéressant de noter qu'ils ne remettent pas de fleurs aux artistes après leur performance. À partir de cette saison, et en souvenir de son passage à Salzbourg, chaque artiste ou orchestre aura son nom sur un arbre, dans le cadre d'un plan de reboisement et de conservation des forêts autrichiennes.

 

 

Euskadi Basque Country / Baskenland

 

La marque Euskadi Basque Country était présente lors de ces concerts dans sa version allemande, Baskenland. L'Agencia Vasca de Turismo participe ainsi à cette tournée pour promouvoir et positionner l'Euskadi comme un acteur culturel de qualité, ici à travers le Basque National Orchestra.

Prochains événements

Concerts & Billetterie avril

1 Lu
2 Ma
3 Me
4 Je
5 Ve
6 Sa
7 Di
8 Lu
9 Ma
10 Me
11 Je
12 Ve
13 Sa
13 avril, 2024 Samedi, 11:00 h.
Matinées de Miramon Matinée 12: Euskal Herriko Gazte Abesbatza Donostia
Matinée 12: Euskal Herriko Gazte Abesbatza
13 avril, 2024 Samedi, 18:00 h.
Salle de Musique Misterioa Donostia
Misterioa
14 Di
14 avril, 2024 Dimanche, 18:00 h.
Salle de Musique Misterioa Vitoria/Gasteiz
Misterioa
15 Lu
16 Ma
17 Me
18 Je
18 avril, 2024 Jeudi, 19:30 h.
Saison symphonique Die Ersten Menschen Robert Treviño Bilbao/Bilbo Acheter des billets
Die Ersten Menschen
19 Ve
20 Sa
20 avril, 2024 Samedi, 19:00 h.
Saison symphonique Die Ersten Menschen Robert Treviño Bilbao/Bilbo Acheter des billets
Die Ersten Menschen
21 Di
22 Lu
23 Ma
24 Me
25 Je
26 Ve
26 avril, 2024 Vendredi, 19:30 h.
Saison symphonique Mozart / Bruckner Marie Jacquot Vitoria/Gasteiz Acheter des billets
Mozart / Bruckner
27 Sa
27 avril, 2024 Samedi, 11:00 h.
Matinées de Miramon Matinée 13: Quatuor Aurora Donostia Acheter des billets
Matinée 13: Quatuor Aurora
28 Di
29 Lu
29 avril, 2024 Lundi, 19:30 h.
Saison symphonique Mozart / Bruckner Marie Jacquot Pamplona/Iruña Acheter des billets
Mozart / Bruckner
30 Ma
30 avril, 2024 Mardi, 19:30 h.
Saison symphonique Mozart / Bruckner Marie Jacquot Bilbao/Bilbo Acheter des billets
Mozart / Bruckner